Portrait

Enfance et formation

1995 – Enfant de Trois-Chêne, j’y suis né et j’y ai grandi. Issu d’une famille modeste arrivée à Genève au début des années 90, j’ai évolué dans un noyau familial uni où j’ai très tôt été sensibilisé à des valeurs importantes qui m’ont portées tout au long de ma vie ; le sens de la responsabilité, le respect et le goût de l’effort. C’est dans ce contexte que j’ai rapidement développé un attachement à l’engagement pour la collectivité et l’envie de toujours dépasser ses propres limites ou celles qui nous sont imposées.

2015 – Après une scolarité effectuée à l’Ecole de Haller, puis au Cycle d’Orientation de la Seymaz, j’obtiens en 2015 ma Maturité gymnasiale – mention et quelques prix à la clé – au Collège Claparède. Parcours très hétéroclite mêlant un goût prononcé pour les langues vivantes, mais aussi pour le latin que je poursuivrai durant toutes mes années de maturité, c’est aussi à ce moment-là que je développe un intérêt marqué pour les sciences sociales notamment pour l’histoire et la géographie, les relations internationales et l’engagement citoyen en général.

2018 – J’obtiens cette année-là mon Bachelor en Histoire Économique, avec mention géographie, à la Faculté des Sciences de la Société de l’Université de Genève. Je consacre mon travail de bachelor à l’histoire genevoise, plus particulièrement à son développement entre la Restauration de 1815 et la Révolution radicale de 1848.

2018 – J’entame un Master de Géographie politique et culturelle à l’Université de Genève.


Vie professionnelle

2010 – Dès l’âge de 15 ans et alors que j’étais encore au Cycle d’Orientation, je commence à multiplier les petits jobs. Répétiteur, coursiers dans différents commerces du quartier, l’envie m’est rapidement venue de me prendre en main et de me responsabiliser par le biais de différentes activités.

2016 – Très impliqué dans la vie locale de mon quartier, j’ai eu le plaisir d’être nommé à la Vice-présidence de la Société Coopérative d’Habitation Thônex-Cottage, coopérative où je résidais. Convaincu par le modèle d’avenir que constitue le modèle coopératif, j’ai administré conjointement avec le Président et la Secrétaire, le quotidien de cet immeuble d’une vingtaine de logements, sans régie, entièrement autogéré. C’est une activité que je maintiens encore aujourd’hui.

2018 – Très actif en politique, j’ai eu le plaisir d’avoir participé à la campagne du PDC pour l’élection au Grand Conseil et au Conseil d’Etat, en tant qu’assistant de campagne. Cette expérience enrichissante m’a permis d’approfondir encore mon implication en politique genevoise, mais aussi de tisser un excellent réseau de militants, élus et surtout d’amis, à travers tout le canton de Genève et aujourd’hui à la députation ou au Conseil d’Etat. Une proximité qui facilite la pratique politique communale par les échanges forcément nécessaires entre l’Etat et la Commune.

2018-2019 – C’est aussi à ce moment-là que j’ai commencé ce qui allait être mon activité professionnelle principale et surtout la première de mes passions : l’enseignement. En parallèle de mes études, j’ai eu l’occasion de pouvoir effectuer des remplacements tant au primaire, qu’au cycle d’orientation où dans différents établissements du secondaire. C’est dans ces derniers que j’ai réellement trouvé mon envie d’exercer. Après un long remplacement à l’Institut Florimont qui m’a permis d’en apprendre plus encore sur les différents systèmes éducatifs et de les comparer au système public genevois, j’ai poursuivi mon activité au Collège Claparède où j’enseigne actuellement la Géographie et l’Économie.

2019 – Fort de mon expérience politique et de gestion immobilière, j’ai eu le plaisir d’être nommé au Conseil de la Fondation Immobilière Emma Kammacher où en plus de siéger au Conseil de Fondation, je siège aussi dans les commissions Logement et Énergie.

Vie associative et politique

2012 – Alors âgé de 16 ans, j’ai intégré le Parlement des Jeunes de Thônex que j’ai contribué à transformer en Parlement des Jeunes Chênois. Une magnifique expérience qui est à la base de mon engagement en politique communale. L’échec de la transformation à l’échelle chênoise n’a cependant rien ôté à ma motivation que j’ai reporté sur le soutien au lancement du Parlement des Jeunes Genevois, aujourd’hui une institution dans le panorama genevois.

2015 – J’ai eu l’honneur d’être élu Conseiller municipal à Thônex après ma première campagne menée en parallèle de mes études au Collège, faisant ainsi de moi le plus jeune conseiller municipal élu au soir des élections. Le début d’une magnifique aventure !

2016 – Les Jeunes PDC du canton de Genève m’élisent à leur tête. Un engagement cantonal et national qui enrichira énormément mon parcours. J’ai quitté la Présidence après deux mandats, à savoir quatre ans.

2019 – Je deviens Président du Conseil municipal de Thônex pour la dernière année de législature. Un plaisir immense accompagné de lourdes responsabilités. C’est l’occasion pour moi de marquer cette année de certains combats qui me tiennent à cœur et de montrer aux Thônésiens un aperçu du Conseiller administratif que je souhaiterais être : actif, présent sur le terrain et défenseur d’un pragmatisme qui permet de dépasser les querelles de partis.